Module #6: Le social

Module #6: Le social



À l’heure où les réseaux sociaux et autres outils communautaires prédominent sur internet, la réalité dans les entreprises est bien souvent différente. La plupart du temps, ces dernières sont frileuses à ouvrir ce genre de fonctionnalités dans leur intranet, par crainte de dérives. Cependant, on observe tout de même un début d’ouverture, justement impulsé par les usages de la sphère privée (Facebook, Twitter, etc.), devenus maintenant incontournables. Ainsi, la toute première étape vers ce changement de mœurs consiste généralement par la mise en place d’un module de commentaires pour les pages du portail de l’intranet.

 Pourquoi mettre en place un module de commentaire?

  • Un des principaux intérêts de ce type de fonctionnalité concerne la remontée d’information pour une entreprise. Elle permet de prendre le pouls des employés sur les différentes actualités qui la concerne. Attention toutefois, sa mise en place est aussi bien technique qu’humaine, impliquant une gouvernance sérieuse et des personnes dédiées (modérateurs).
  • Cela peut être un bon premier pas vers une adoption future d’un réseau social d’entreprise plus global amorçant un changement de pratique dans l’entreprise.

 Module social d’intranet RSE!

Le terme « social » appliqué à SharePoint peut parfois sembler un peu trop large. Bien souvent, lorsque l’on parle d’orientation « sociale » dans un contexte d’intranet de publication, on fait implicitement référence au minimum à une solution de commentaires et d’évaluation pour les différentes pages composant le portail. Ainsi, on distinguera ici la mise en place d’une telle solution dans un intranet et la mise en place d’un réseau social d’entreprise, qui est une tout autre chose, bien plus complexe à mettre en œuvre.

Rôles concernés et responsabilités

Nous avons identifié les besoins génériques suivant pour le module thématique de publication:

Qui?

Quoi?

Notion(s) clé(s)

Utilisateur

[SOCIAL_01] Créer, modifier, supprimer du contenu

  • Liste de discussions
  • Évaluation de contenus
  • Knockout.js

La gestion des commentaires et des « j’aime » dans SharePoint

Lorsque l’on parle de solution de commentaires dans un intranet, deux caractéristiques fondamentales sont à respecter :

  1. La possibilité de lier une conversation à une page spécifique permettant ainsi aux utilisateurs de la commenter.
  1. L’authentification de l’utilisateur et la récupération au minium de son nom et son prénom pour permettre de l’identifier et aussi de le responsabiliser (en gros pour éviter que cela devienne la foire à la saucisse dans l’intranet).

On distinguera donc les solutions qui répondent au moins à ces deux critères. Nous ne parlerons donc pas des modules de fournisseurs tiers (par exemple Disqus) qui sont eux, plus adaptés pour des sites web.

Yammer

Depuis son rachat par Microsoft en 2012, Yammer est devenue la plateforme sociale par excellence de l’écosystème Office, et par extension SharePoint. Bien que l’outil en tant que tel soit davantage destiné à la mise en place d’un réseau social d’entreprise (RSE) au sens large, il peut également s’intégrer ponctuellement comme module de commentaires dans des intranets (existants ou non).

Dans Yammer, il est possible de lier des conversations (« feeds »), à plusieurs types d’objets :

  • Un groupe
  • Un sujet
  • Un utilisateur
  • Un objet « Open Graph » (document, page web, etc.)

La gestion des commentaires

Il n’y a pas si longtemps (mars 2015), l’intégration de Yammer avec SharePoint se faisait à travers un « add-in » disponible dans le magasin d’applications public. Cependant, bien que celle-ci soit toujours disponible, elle a été dépréciée au profit d’une intégration via « Yammer Embed ».

Configurateur pour « Yammer Embed »

Configurateur pour « Yammer Embed »

Il s’agit d’un simple extrait de code JavaScript à insérer dans la page (via un Web Part « Éditeur de script » ou autre) pour afficher un fil de discussion selon un type d’objet spécifique. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le code, Yammer propose même un configurateur graphique pour générer automatiquement le code adéquat :

https://www.yammer.com/widget/configure

Pour lier une conversation à une page SharePoint, il faut utiliser le type d’objet « Open Graph ». Comme expliqué dans la documentation officielle, lorsqu’un lien URL est inséré dans un commentaire par le premier utilisateur authentifié, Yammer créé automatiquement (ou récupère si existant) un objet de type « Open Graph » contenant les métadonnées correspondant à la page (URL, titre, description, image) et lui associe un « feed » dans son système :

Ajout d'un module de commentaire Yammer dans une page SharePoint

Ajout d’un module de commentaire Yammer dans une page SharePoint

Attention, pour que la conversation soit liée, il faut que l’objet Open Graph soit présent dans la page ce qui se traduit par l’obligation de conserver le lien généré dans le commentaire (ce qui alourdit à mon sens considérablement le fil de discussions). Si vous le supprimez (chose qu’il est possible de faire manuellement), le commentaire ne sera pas lié à la page courante (à son objet Open Graph correspondant pour être plus précis).

Feed associé à l’objet Open Graph créé par Yammer

Feed associé à l’objet Open Graph créé par Yammer

Note : le lien unique se fait par l’URL de la page uniquement. Vous pouvez donc modifier les autres propriétés OG (Titre, etc.).

Pour en savoir plus sur l’utilisation de Yammer Embed, je vous recommande cet excellent article (en français).

Attention à l’Open Graph !

Par défaut, Yammer tentera d’extraire les propriétés Open Graph pour le titre et de la description de votre page pour construire une prévisualisation dans votre commentaire. Cependant, il est fort probable que votre intranet (ou même votre portail Office365) nécessite une authentification que Yammer ne pourra contourner.

Dans ce cas, vous ne verrez que le titre et la description de la dernière page « publique » que Yammer a pu accéder, qui sera bien souvent votre page de connexion au portail ou bien le host-header du site web qui contient la page à commenter :

Attention à l’extraction des propriétés Open Graph en mode authentifié

Attention à l’extraction des propriétés Open Graph en mode authentifié

Pour contourner ce problème, il est possible de forcer les informations à afficher grâce à l’objet JavaScript objectProperties :

 La gestion des « J’aime »

En plus des commentaires, il est possible d’ajouter la fonctionnalité de « j’aime » aux pages. Pour cela, même principe, un simple bout de code suffit :

Yammer_Likes

Attention toutefois, un « j’aime » sera seulement visible dans le fil d’activités Yammer et il ne sera, par défaut, pas possible de voir le nombre de « j’aime » pour une page.

Visualisation des « j’aime » dans les activités récentes

Visualisation des « j’aime » dans les activités récentes

Avantages/Inconvénients de Yammer

Les avantages et inconvénients d’utiliser Yammer comme solution de commentaires pour un intranet sont les suivants :

Avantages

Inconvénients

  • Certainement le meilleur produit pour faire du « Réseau Social d’Enterprise » au sens large.
  • Nombreuses fonctionnalités sociales.
  • Intégration très simple via le Yammer Embed avec SharePoint 2013 Online et On-Premises.
  • SDK + API complet permettant une personnalisation poussée si besoin.
  • Lien par URL, permettant le support des URL conviviales SharePoint.
  • Nécessite une licence séparée en plus de SharePoint (sauf si vous êtes en Office 365). De plus les deux outils se configurent séparément.
  • Intégration d’un service tiers avec toutes les considérations qui viennent avec (gouvernance, sécurité). Si votre but est simplement d’offrir la possibilité de poster des commentaires sur des pages, cette solution n’est peut-être pas la plus adaptée.
  • Le lien de la page doit obligatoirement être inclus dans le post pour que le commentaire soit lié  au fil de discussion de la page ce qui peut alourdir la discussion.
  • Utilisation nécessitant une connexion internet. Yammer n’existe pas On-Premises.
  • Pas de possibilité par défaut de voir le nombre de « j’aime » pour une page par défaut.

Les balises et notes

La fonctionnalité de balises et notes est apparue avec la version SharePoint 2010 en même temps que la nouvelle orientation sociale du produit. Elle permet, comme son nom l’indique, de taguer ou annoter une page dans un site.

 Utilisation

Sa configuration se fait au niveau de l’application de service de profils utilisateurs :

Autorisation des balises et notes pour les utilisateurs dans le portail

Autorisation des balises et notes pour les utilisateurs dans le portail

Pour ajouter une balise ou une note dans une page, une action est disponible dans le ruban un peu partout dans les interfaces SharePoint :

Action du ruban « Balises et notes »

Action du ruban « Balises et notes »

TagsNotes_DefaultUI

Cependant, un Web Part « forum de notes » permet d’agir uniquement sur les commentaires apportés aux pages (sans les balises donc). Pour en bénéficier, il est nécessaire d’activer une fonctionnalité cachée au niveau du site souhaité:

En effet, par défaut, ces Web Parts ne sont utilisables que pour les « My Sites ».

Web Part « forum de notes »

Web Part « forum de notes »

NoteBoard_WebPart_Properties

Grâce à ce Web Part, il est possible d’ajouter un commentaire ou d’éditer ou de supprimer ses propres commentaires. La photo de profil de l’utilisateur ainsi qu’un lien vers son profil sont également affichés.

Ajout d'un Web Part de notes à une page

Ajout d’un Web Part de notes à une page

Chaque commentaire ajouté apparaît dans le fil d’activités du « My Site » (si configuré comme tel) :

Intégration des commentaires au fil d'activités du « My Site »

Intégration des commentaires au fil d’activités du « My Site »

 Stockage des commentaires

En arrière-plan, le stockage des commentaires est réalisé directement dans la base de données SQL « Social DB » (nom par défaut) créée avec l’application de service de profils utilisateurs. Ainsi, chaque note est associée à une unique URL.

Stockage des commentaires dans la base de données « Social DB »

Stockage des commentaires dans la base de données « Social DB »

Ce comportement permet notamment d’inclure un fil de discussions indépendant pour chaque page du portail. Notez qu’il est possible de manipuler ces commentaires grâce à l’API SocialCommentManager.

Administration et modération

L’administration des balises et notes entrées sur les pages se fait dans l’application de service des profils utilisateurs depuis l’administration centrale permettant de supprimer ou modifier des commentaires existants :

Administration des commentaires directement dans l'application de service de profils utilisateurs

Administration des commentaires directement dans l’application de service de profils utilisateurs

Avantages/Inconvénients des balises et notes

Les avantages et inconvénients d’utiliser les balises et notes comme solution de commentaires pour un intranet sont les suivants :

Avantages

Inconvénients

  • Moyen rapide et simple d’ajouter des commentaires à des pages dans un intranet classique (avec des pages standard *.aspx).
  • Ne nécessite aucun développement pour être fonctionnel!
  • Intégration native avec le reste des fonctionnalités sociales de SharePoint 2013 (sous réserve que vous souhaitiez les utiliser en lieu et place de Yammer).
  • Peu de possibilités en termes de personnalisation (UI ou fonctionnelle) si les besoins évoluent.
  • Pas de support des URL conviviales. Les URL conviviales dans le flux d’activités seront affichées sous la forme :
  • http://<site>Pages/MyPage.aspx?TermStoreId=<GUID>-&TermSetId=<GUID>&TermId=<GUID>
  • Administration des commentaires seulement depuis l’administration centrale posant des problèmes de sécurité et de rôles. Les modérateurs des commentaires sont souvent issus du département des communications et non de l’IT. Leur donner accès directement à une partie de l’administration centrale peut être périlleux.
  • Pas de fonctionnalités de réponses aux commentaires existants ni de « j’aime ».

Le forum de discussion

À première vue, le forum de discussion n’est pas destiné à agir comme module de commentaires pour les pages. Cette fonctionnalité est présente depuis MOSS 2007 et son utilisation se fait avant tout comme un forum classique sur la base de réponses à un sujet ou une question. Cependant, en y regardant de plus près, dans la version 2013, ce composant possède toutes les caractéristiques d’un module de commentaires complet:

  • La possibilité de créer une discussion selon un sujet ou une question. Dans le cas d’un intranet, le sujet est tout simplement la page à commenter.
  • La possibilité de supprimer ou modifier un commentaire existant par son auteur.
  • La possibilité de répondre à un commentaire existant.
  • La possibilité d’aimer un sujet au complet ou bien un commentaire en particulier.
  • L’affichage du nom et la photo de la personne ayant posté le commentaire.
  • La possibilité pour un modérateur d’administrer facilement tous les commentaires de manière centralisée grâce à une liste SharePoint.

 Utilisation

Pour pouvoir créer une liste de discussions sur un site, il faut au préalable que la fonctionnalité de site « Liste de collaboration d’équipe » soit activée :

Activation de la fonctionnalité "Listes de collaboration d'équipe"

Activation de la fonctionnalité « Listes de collaboration d’équipe »

Vous pouvez ensuite ajouter une application de type « Forum de discussion » :

La vue de la liste nommée « Flat » présente les discussions dans une interface moderne et intuitive pour les utilisateurs. En arrière-plan, le fichier JavaScript sp.ui.discussions.js est utilisé par via le principe du CSR (« Client Side Rendering ») :

DiscussionBoard_Subject

Interfaces du forum de discussion SharePoint 2013

Interfaces du forum de discussion SharePoint 2013

Seul bémol, il n’est pas possible d’en bénéficier en dehors de la liste elle-même (c’est-à-dire dans un ListViewWebPart par exemple inclus dans une page). On vous explique pourquoi :

 Principe de fonctionnement

Les éléments sont structurés entre eux dans une relation dossier/éléments. Les dossiers correspondent aux discussions et les éléments aux réponses. La relation se fait via la colonne « Parent Item ID » comme le montre l’exemple suivant appliqué à la conversation précédente en utilisant la vue « Management » fournie par défaut avec la liste:

Relations entre les éléments via la vue "Management"

Relations entre les éléments via la vue « Management »

Ainsi, la vue « Flat » est directement dépendante du paramètre de la query string « RootFolder », fonctionnement de base de SharePoint pour le parcours des dossiers d’une liste. Ainsi, il n’est pas possible (ou en tout cas très compliqué) de bénéficier de cette vue en dehors de la liste elle-même. Même si cela était possible, il faudrait toujours passer ce paramètre pour récupérer la bonne conversation ce qui n’est pas envisageable avec une stratégie d’URL conviviales.

Note : la configuration des paramètres d’affichage par emplacement n’est pas configurable pour la liste « Forum de discussion ».

Avec cet inconvénients majeur, pourquoi alors la considérer comme module de commentaires me direz-vous? Et bien en réalité, ce point constitue à ce jour son seul véritable point faible. Mis dans la balance avec toutes les fonctionnalités qu’elle apporte en contrepartie, une réécriture de la surcouche d’interface peut paraitre être au final, bon compromis plutôt que de refaire la gestion des commentaires au complet.

Évaluation de contenu sur les listes et bibliothèques

Dans SharePoint 2013, il est maintenant possible d’évaluer les éléments sur une liste ou d’une bibliothèque à l’aide d’un « j’aime » ou bien d’un classement par étoiles. Activé sur le forum de discussion (qui ne l’a pas par défaut), le nombre de réponses et de « j’aime » pour le sujet est affiché en plus de la possibilité de pouvoir aimer un commentaire bien précis :

Activation de l'évaluation sur une liste ou une bibliothèque

Activation de l’évaluation sur une liste ou une bibliothèque

Note : Le classement par étoiles n’est pas supporté dans la vue « Flat ».

DiscussionBoard_Subject_Likes

Activation des « j’aime » sur le forum de discussion

Activation des « j’aime » sur le forum de discussion

Cette fonctionnalité permet ainsi de donner une expérience complète à l’utilisateur en matière de commentaires.

Avantages/Inconvénients du forum de discussion

Les avantages et inconvénients d’utiliser les balises et notes comme solution de commentaires pour un intranet sont les suivants :

Avantages

Inconvénients

  • Utilisation d’une liste SharePoint pour le stockage des commentaires avec tous les principes qui vont avec (manipulation des données,  vues, tri, permissions, etc..).
  • Facilement manipulable par code (client side/server side). Ce cas d’utilisation est très adapté aux Framework JavaScript tel que Knockout.js ou Angular.js. De plus SharePoint fournit déjà des API permettant de manipuler la liste de discussions.
  • Inclus de base une vue conviviale pour le suivi des discussions « Flat.aspx » permettant une gestion centrale et conviviale de l’ensemble des commentaires pour les modérateurs.
  • Possède toutes les caractéristiques d’un module de commentaires complet.
  • Intégration aux fonctionnalités sociales de SharePoint 2013. Toutes les actions du forum apparaissent dans le fil d’activités de l’utilisateur.
  • Nécessite obligatoirement de recoder  l’interface pour permettre une intégration dans les différentes pages du portail.

[SOCIAL_01] Utilisateur: commenter et aimer un contenu

Permets à un utilisateur authentifié du portail de commenter et d’aimer une page du portail.

Un module de commentaires est disponible pour certaines pages du portail comme les nouvelles et permet d’associer un fil de discussion à chacune.

#

Étape

 

1

Créer les listes de forums de discussions

2

Activer l’évaluation des contenus

3

Créer la surcouche d’interface et le composant à inclure dans les pages.

 

 

Critères d’acceptation

Voici les critères d’acceptation qui permettent de valider les objectifs du besoin [SOCIAL_01] Utilisateur : Commenter et aimer un contenu

#

Description

AC0

Un utilisateur peut éditer ou supprimer son propre commentaire.

AC1

Un utilisateur peut répondre à un commentaire spécifique. « En réponse à… ».

AC2

Un utilisateur peut aimer, de manière anonyme, la page au complet ou bien un commentaire précis. Dans les deux cas, le « je n’aime plus » est également possible.

AC3

Les commentaires se font de manière authentifiée.

AC4

Pour chaque page, les commentaires FR et EN sont distincts. Il n’y a pas de traduction entre les commentaires.

AC5

Les modérateurs possèdent une vue centralisée des tous les commentaires du portail dans une langue donnée.

Dans le cadre de ce cas d’étude, la solution retenue pour le module de commentaires sera le forum de discussion de SharePoint 2013.

Étape #1 : Créer les listes de forums de discussion

Comme énoncés dans le critère d’acceptation #4 ci-dessus, les commentaires français et anglais sont séparés pour une même page. En effet, cela ne faisait pas vraiment de sens d’utiliser les principes des variantes SharePoint pour traduire des commentaires. Pire, voulait-on vraiment que l’utilisateur traduise son propre commentaire? Cela parait peu vraisemblable dans une utilisation quotidienne. Nous avons donc fait le choix de les séparer pour une même page (qui elle est traduite).

Ainsi, dans notre solution, il existe une liste forum de discussions à la racine de chaque branche de variantes pour le site de publication, ces dernières n’étant pas synchronisées entre elle :

Création des listes de forum de discussions sur le site de publication

Création des listes de forum de discussions sur le site de publication

Note : L’ID du modèle de liste pour le forum de discussion : 108

Étape #2 : Activer l’évaluation des contenus

Par défaut, SharePoint 2013 ne fournit pas d’API publique pour l’activation de l’évaluation de contenus sur une liste. Cependant, il existe une classe Microsoft.SharePoint.Portal.ReputationHelper possédant les méthodes EnableReputation() et DisableReputation() permettant de le faire :

Utilisation de la classe ReputationHelper par réflexion de code

Utilisation de la classe ReputationHelper par réflexion de code

Si vous travaillez « On-Premises », il est alors simple de les utiliser par réfection de code:

  • Note importante!

Il n’existe aucun moyen pour le moment pour réaliser l’équivalent CSOM (la propriété du RootFolder de la liste « Ratings_VotingExperience » n’active pas l’évaluation de contenus).

Étape #3 : Créer la surcouche d’interface et le composant à inclure dans les pages

La dernière étape, et surement la plus difficile, consiste à implémenter une surcouche d’interface pour pouvoir afficher la conversation reliée à chaque page à l’intérieur même de celles-ci. Voici la stratégie que nous avons adoptée pour réaliser cette opération :

Stratégie d'implémentation pour l’inclusion de l’interface aux pages

Stratégie d’implémentation pour l’inclusion de l’interface aux pages

Le module de commentaires est directement intégré dans le modèle d’affichage (« display template ») utilisé pour la visualisation du détail d’une nouvelle seule (Item_SingleNewsItemContent.html). Nous nous basons ensuite sur les principes du Framework Knockout.js pour gérer de manière dynamique les interactions avec l’utilisateur. Enfin, la lecture et l’écriture des données se font par l’intermédiaire d’un service web créé pour l’occasion.

D’un point du vue du fonctionnement, une nouvelle discussion est automatiquement créée lors du premier commentaire avec comme sujet le titre de la page, et son contenu, l’URL de cette dernière. Celle-ci sert d’identifiant unique permettant de récupérer la bonne discussion contextuellement à la page courante.

Voici le résultat tel que vu dans une page de nouvelle du portail et dans la liste du forum de discussions:

CustomComment_Example

Exemple de surcouche d'interface pour le forum de discussion

Exemple de surcouche d’interface pour le forum de discussion

Opérations sur les éléments de la liste de discussion

Pour manipuler les éléments dans le forum de discussions, nous avons créé notre propre service WCF exposant un certain nombre de méthodes de type REST. Ainsi l’écriture ou la lecture des éléments se fait en C# via le modèle objet serveur de SharePoint. Pour nous aider dans notre tâche, SharePoint 2013 fournit déjà plusieurs méthodes permettant la création de discussions et de réponses, nous évitant ainsi de créer les dossiers et éléments « manuellement » de manière classique :

  • .Net SSOM 

SPUtility.CreateNewDiscussion

SPUtility.CreateNewDiscussionReply

  • JavaScript JSOM (sp.js)

SP.Utilities.Utility.createNewDiscussion

SP.Utilities.Utility.createNewDiscussionReply

En revanche, vous devrez vous-même gérer les cas pour la suppression et la modification, etc. (Ce qui revient à manipuler des éléments de listes).

Note : la création d’un service dédié WCF n’est pas obligatoire,  vous pouvez très bien réaliser toutes ces opérations directement en CSOM (plus adapté pour une compatibilité avec SharePoint Online par exemple).

Gestion de l’évaluation de contenu

La gestion de l’évaluation de contenu via la fonctionnalité de « j’aime » est, elle, réalisée directement en JavaScript, par l’intermédiaire du fichier reputation.js fourni par SharePoint (/layouts/15/reputation.js). exposant la méthode setLike() qui permet d’ aimer ou ne plus aimer une page :

  • .Net SSOM

Microsoft.Office.Server.ReputationModel.Reputation.SetLike

  • JavaScript JSOM (sp.js)

Microsoft.Office.Server.ReputationModel.Reputation.setLike

Les deux espaces de noms ont les mêmes en SSOM et CSOM et il n’existe pas de méthode getLike(). Dans les deux cas, la méthode retourne le nombre de « j’aime » pour l’élément.

Résumé de la thématique

Dans ce sixième module, nous avons vu comment mettre en place un module de commentaires basé sur le forum de discussion SharePoint 2013. Nous avons également abordé les autres solutions possibles pour ce type de scénario. Le besoin utilisateur traité dans ce module était le suivant :

D’un point de vue technique, nous avons:

  • Créé des listes de type « forum de discussions » sur le site de publication et activé l’évaluation des contenus de type « j’aime ».
  • Créer une interface portable et intégrée pour les commentaires dans le modèle d’affichage de recherche (display template) du détail d’une nouvelle en se basant sur le Framework Knockout,js et un service web WCF en mode REST.
  • Utiliser la méthode setLike() du fichier JavaScript js fournit par SharePoint pour la gestion des « j’aime » sur les pages.

Conclusion

Nous avons fait le choix de nous baser sur les fonctionnalités du forum de discussion OOTB de SharePoint 2013 car les autres options ne satisfaisaient pas nos conditions. En effet, les balises et notes étaient trop basiques et Yammer était en revanche trop évolué pour les besoins du projet.

Concernant ce dernier, il faut bien voir que l’outil se place vraiment comme un outil transversal de l’entreprise et pas seulement l’intranet. Avec la montée en puissance d’Office 365, il est en revanche définitivement la solution à regarder de près pour la mise en place de fonctionnalités « sociales ».

Dans le prochain module (#7), nous verrons comment gérer les problématiques de ciblage des contenus et présenter les informations les plus pertinentes en fonction des caractéristiques des utilisateurs du portail.

Restez à l’écoute!

Questions fréquemment posées

  • Si j’utilise Yammer Embed avec du SharePoint 2013 On-Premises, dois-je configurer l’application de service de profils utilisateurs en conséquence également?

Absolument pas! Les deux n’ont pas de lien direct. Tout se passe du côté de la configuration de Yammer.

  • Pourquoi n’activez-vous pas l’évaluation de contenu (« j’aime ») directement au niveau des catalogues des sites d’auteurs?

Dans notre cas d’étude, le site de publication et les sites d’auteurs sont séparés dans des collections de sites différentes avec possiblement un nom d’entête (« host name ») différent. Dans ce type de scénarios, des problématiques de « Cross Domain Scripting », imposant une configuration bien particulière, apparaissent dès lors que l’on souhaite déclencher la création d’un commentaire depuis le site de publication vers la liste du site d’auteurs. De plus avec option, cela ne permettrait d’« aimer » que des pages et non les commentaires pour celle-ci.

  • Pourquoi ne vous servez-vous pas du JSLink du forum de discussion initial pour reproduire la vue « Flat » par défaut de la liste?

Cela serait une solution tout à fait faisable en effet. Cependant, le JSLink sp.ui.discussions.js est assez compliqué à comprendre et possède de multiples ramifications avec d’autres fonctionnalités. Pour nos besoins, nous avons préféré maitriser de bout en bout les comportements et l’interface grâce à nos implémentations habituelles (Knockout.js).

  • Pourquoi mettre les listes de forums de discussions sur le site de publication plutôt que sur les sites d’auteurs?

Les modèles de pages affichant le contenu du portail étant sur le site de publication, il est préférable de provisionner les listes de discussions sur la même collection de sites de pour éviter les problématiques de « Cross Domain Scripting ».

 

 

+ There are no comments

Add yours